Billetterie
Poeticsounds
CENTQUATRE-PARIS - Salle 200
samedi 23 novembre 2019
Expériences sonores immersives
< retour

Programmes

Trio Sacher - 11:00

Joan Magrané Figuera – Fantaisie à trois, en création mondiale
Johann Sebastian Bach – Extraits des Variations Goldberg
Kaija SaariahoCloud Trio
Matthias PintscherStudy II for Treatise on the Veil

Ensemble intercontemporain - 16:00

Ivan Fedele Imaginary Sky-lines, pour flûte et harpe

Salvatore Sciarrino L’Addio a Trachis, pour harpe

Olga Neuwirth Spleen, pour clarinette basse

John Cage 4’33’', Tacet pour n'importe quel instrument ou combinaison d'instruments
Luciano Berio Autre fois. Berceuse canonique pour Igor Stravinsky, pour flûte, clarinette et harpe
Matthias Pintscher Beyond (a system of passing), pour flûte

Toshio Hosokawa Arc-Song, pour hautbois et harpe
Salvatore SciarrinoLet me die before I wake, pour clarinette

Harrison Birtwistle Pulse Sampler, pour hautbois et claves

Berlioz trip ar - journée

Découvrez Berlioz TRIP AR durant la journée Poeticsounds, le samedi 23 novembre, dans la salle 200 (sauf pendant les concerts).

VILLAGE INNOVASOUND

& Salon Virtuality en accès libre de 10:00 à 18:00 avec un Pass Virtuality Samedi, Premium ou Etudiant.

A propos

Pour cette troisième journée de festival dédié aux musiques créatives et à l’innovation sonore, nous proposons aux publics un voyage dans ce que la poésie a de plus vibratoire.

En s’immergeant dans la phénoménologie d’images musicales subtiles, chacun - chacune pourra découvrir et parcourir les territoires de la liberté créative d’aujourd’hui.

À travers les formes intimistes de la musique de chambre, le Trio Sacher et l’Ensemble Intercontemporain topographient les gestes créatifs les plus fins, du silence habité de John Cage aux méditations nocturnes de Jean-Sebastien Bach, de l’hommage de Joan Magrané Figuera au maître baroque jusqu’aux toiles sonores de Matthias Pinstcher et Olga Neuwirth.

Autant de visions du poétique et du sonore, enveloppant l’écoute et l’imaginaire, qui nous plongent dans un jeu de miroirs artistiques et perceptifs.

Comme une célébration intérieure, un manifeste de la liberté d’écrire la musique de notre temps et de la transmettre dans la joie et la générosité.


Benoît Sitzia

Directeur et programmateur du festival INNOVASOUND

Distribution
Trio Sacher11:00

Photo-trio-sacher-@Teahun GWON

©Teahun GWON

« Chez Paul Sacher, le passé n’a jamais occulté le présent, et il vit ce présent tout en ne songeant qu’à préparer l’avenir » : telle est la description donnée par Henri Dutilleux de l’un des plus grands défenseurs de la musique contemporaine, devise reprise par ce jeune trio à cordes portant son nom.

Le trio, dont les membres sont issus de la Corée, de la France, et de la Serbie, s’est constitué au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris au sein du prestigieux 3e cycle d’artiste interprète dédié à la musique contemporaine. Lauréats de la Fondation Banque Populaire et anciens membres de l’Académie du Festival de Lucerne, le Trio est parrainé par Hae-Sun Kang, violoniste à l’Ensemble intercontemporain, avec qui il se perfectionne actuellement dans le cadre du Master de musique de chambre au CNSM de Paris. Leur répertoire est résolument tourné vers les 20e et 21e siècles, dont les répertoires sont d’une grande richesse pour cette formation insolite et intime. En effet, tout comme le célèbre mécène et chef d’orchestre dont il porte le nom, le trio Sacher tient à promouvoir la jeune génération de compositeurs talentueux, tels Benjamin Attahir ou Joan Magrané Figuera, et ce grâce au soutien du Mécénat Musical Société Générale. Le Trio ne néglige pas pour autant le répertoire des siècles précédents : attentifs et curieux envers les différents courants de l’histoire de la musique, ils restent fidèles à la pensée de Jean Nouvel, rêvant d’une relation entre un savoir passé que l’on aurait oublié avec celui d’aujourd’hui.

Ensemble intercontemporain16:00

DSCF1172

©EIC

Créé par Pierre Boulez en 1976 avec l’appui de Michel Guy (alors secrétaire d’État à la Culture) et la collaboration de Nicholas Snowman, l’Ensemble intercontemporain se consacre à la musique du XXe siècle à aujourd’hui. Les 31 musiciens solistes qui le composent sont placés sous la direction du chef d’orchestre et compositeur Matthias Pintscher. Unis par une même passion pour la création, ils participent à l’exploration de nouveaux territoires musicaux aux côtés des compositeurs, auxquels des commandes de nouvelles œuvres sont passées chaque année.

Ce cheminement créatif se nourrit d’inventions et de rencontres avec d’autres formes d’expression artistique : danse, théâtre, vidéo, arts plastiques, etc. En collaboration avec l’Ircam (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique) l’Ensemble développe également des projets inédits, intégrant notamment les nouvelles technologies multimédia.

Les activités de formation des jeunes interprètes et compositeurs, les concerts éducatifs ainsi que les nombreuses actions culturelles à destination du public, traduisent un engagement toujours renouvelé en matière de transmission. En résidence à la Cité de la musique – Philharmonie de Paris, l’Ensemble intercontemporain se produit en France et à l’étranger où il est régulièrement invité par de grandes salles et festivals internationaux.

Financé par le ministère de la Culture et de la Communication, l’Ensemble reçoit également le soutien de la Ville de Paris. Pour ses projets de création l’Ensemble intercontemporain bénéficie du soutien de la Fondation Meyer.

Berlioz TRIP ARjournée

0. lune_oeil

Berlioz TRIP AR est une véritable immersion au cœur de la Symphonie Fantastique en réalité augmentée, qui nous invite à recréer le 5ème mouvement de la Symphonie Fantastique composée par Hector Berlioz.

Pour entrer dans l’expérience, le visiteur vise son smartphone ou sa tablette devant le tableau immersif, le contenu de celui-ci se réveille et s’anime grâce à la réalité augmentée. Des feuilles tombent des arbres et tapissent le sol, bientôt tout autour du visiteur se dessine une sombre forêt.

Le visiteur est immergé au coeur de cette forêt d’où des sons lui parviennent. Il doit retrouver la source sonore de cinq bruits pour que la symphonie fantastique prenne vie.

Une fois la symphonie commencée, chaque arbre porte en lui le son d’un pupitre de l’orchestre. Grâce à la lumière qui s’émane des troncs, le visiteur est invité à entendre chaque instrument isolé de la Symphonie.

Découvrez Berlioz TRIP AR durant la journée Poeticsounds, le samedi 23 novembre, dans la salle 200 (sauf pendant les concerts).